Soirée SHAPE / Némo aux Instants chavirés : Gosheven, Brutter et Bérangère Maximin

Soirée SHAPE / Némo aux Instants chavirés : Gosheven, Brutter et Bérangère Maximin

9 octobre 2018
Les Instants Chavirés, Montreuil (93)

GOSHEVEN
Gosheven est le projet solo de Bálint Szabó (Budapest), membre de 12z, dont deux albums ont paru sur le label Other People de Nicolas Jaar. Il est également curateur à la Trafó House de Budapest.
Leaper est sa première aventure solo, sortie en 2017 sur le label visionnaire Opal Tapes. Bálint y met à profit son travail sur différents systèmes sonores électroniques mixés aux flux électriques de la guitare.
Autant inspiré par la musique minimaliste américaine (La Monte Young, Terry Riley…), que par des compositeurs de la Renaissance italienne (Unbalanced Holiness se base sur la composition musicale de Giovanni Maria Trabaci), il construit des harmonies de sons superbes et enivrantes qui évoquent les émotions et les sens de la métamorphose complète.
L’idée d’une «chenille se transformant en papillon» est une métaphore de son détachement de l’idéal masculin présent dans son éducation.
Leaper est une réalisation magistrale intégrant des sons ambiants et drones, enrichis d’une sonorité pop… le disque a été classé parmi les meilleurs albums de 2017 par the Wire.

Site Internet

 

BRUTTER
Sec, clair, abstrait et fascinant, Brutter est un duo de musique électronique composés des frères Wallumrød. Frères donc, mais aux parcours bien distincts. On connaît Christian Wallumrød en tant que membre du quartet Dans Les Arbres (avec Xavier Charles, ingar Zach et ivar Grydeland), mais aussi pour son propre ensemble (nombreux disques sur ECM) et dernièrement, via son enregistrement piano solo très aérien : « Pianokammer ».
De son côté, Fredrik Wallumrød a beaucoup évolué dans les sphères metal / hardcore mais il est aussi perciussioniste du Trondheim Jazz Orchestra… Brutter, la rencontre des deux frères norvégiens bousculent leur parcours respectif et creuse le sillon d’une musique électronique d’avant-garde dans laquelle, rythmes de collision et pulsations arythmiques jouent le rôle principal. Faux départs chaotiques mais précis, son froid et minimal, la démarche du duo se concentre sur l’interruption obstinée et sur une interaction floutée de toute trace harmonique. Musique endiguée ou transe nordique ?

Site Internet Brutter
Site Internet de Christian Wallumrod

BÉRANGÈRE MAXIMIN

Officiant dans son studio personnel depuis 2008, Bérangère Maximin a développé sa propre approche de l’art sonore et de la musique électroacoustique, composant des pièces denses et immersives à l’impact immédiat. En quatre albums qui ont suscité un intérêt international, elle a révélé un goût pour le mélange de sons hétérogènes avec un sens du détail, une écriture sonore nuancée et dynamique avec le matériau numérique. La musique de Bérangère Maximin engage l’auditeur à considérer les espaces et les textures, l’ambivalence des sons fixés sur support et leurs totales indépendances de leurs sources étant au centre de son travail.

Les oeuvres de la compositrice sont sortis sur Tzadik / Composer Series (USA), Sub Rosa / Framework (BE) et Crammed Discs / Made To Measure (BE). Elle répond également à l’invitation du producteur Craig Leon et contribue à la ré-activation de son label Atlas Realisations (GB) avec un cinquième opus électroacoustique intitulé Frozen Refrains sorti en vinyle en juin 2017.

Bérangère Maximin se produit en concert dans des lieux tels que la Hayward Gallery de Londres, Roulette à New York, le festival FIMAV de Victoriaville au Québec, le festival Présences Electronique, la crypte de la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris et le Palais de Tokyo, les Musées d’Art Contemporain de Bordeaux et Strasbourg en France, le Teatro Della Pergola de Florence, le festival Angelica de Bologne, Dampfzentrale à Berne, Ausland et l’Eglise Baptiste de Charlottenburg à Berlin, le Push festival en Suède, le Cafe Oto à Londres parmi d’autres saisons de concerts, festivals et clubs à travers l’Europe, la Chine et l’Amérique du Nord.

Depuis 2010, Bérangère Maximin a également obtenu des commandes et des temps de résidence à l’Ina-GRM (2010, 2011, 2012), dans les studios de EMS à Stockholm (2014), à La Muse En Circuit (2014), Grim-Montévidéo (2010), l’Institut IMEB (France) et a été lauréate du programme ‘Villa Médicis Hors Les Murs’ à New York (Cultures France, 2011).
Le premier concert solo de Bérangère Maximin cette l’année s’est produit dans le cadre de la saison ePhil de l’Elbphilharmonie à Hambourg (DE) en février 2018, puis s’en suivra une toute première tournée en Europe de l’Est cet automne ( Lettonie, République Chèque, Hongrie, Autriche).

Site Internet Bérangère Maximin

 

Les Instants chavirés • Ouverture des portes 20h00 | concert à 20h30 • Tarif : TP 13€ | Prévente et Montreuillois 11€ | Abonnés 9€  • Réserver

 

Bérangère Maximin et Gosheven font partie de la sélection 2018 de SHAPE, une plateforme pour les pratiques innovantes en musique et art audiovisuel qui est soutenue par le programme Europe Créative de l’Union européenne. Présentés en coproduction avec Arcadi dans le cadre de Némo, Biennale internationale des arts numériques – Paris/Île-de-France.