L’événement du jour

Biennale

Consacrée aux arts numériques, aux performances audiovisuelles, au spectacle vivant en prise avec les nouvelles technologies ainsi qu’aux rapports entre arts et sciences, Némo – Biennale internationale des arts numériques de la Région Île-de-France, présente dans différents lieux franciliens des expositions, spectacles, performances, concerts et rencontres pendant 3 mois. 

Archives

2019-2020 – Jusqu’ici tout va bien ?

Pour cette édition, le thématique pose la question : le genre humain est-il appelé à disparaître ? Interrogation posée sous l’angle des nouvelles technologies dont les imaginaires et intelligences artificielles, robotisation et numérisations intégrales, réalités alternatives, post-humanité et transhumanité, néo-nature et post-anthropocène et en particulier les fameuses NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives).
Voir l'édition

2017-2018 – Prosopopées : quand les objets prennent vie

Pour cette édition avec la thématique ‘Prosopopées : quand les objets prennent vie’ la question était la possible autonomie des machines. Avec une trentaine d’installations au CENTQUATRE-PARIS et d’autres ailleurs sur la territoire d’Île-de-France, sans compter une dizaine de spectacles et de performances dans lesquelles les machines prennent leur autonomie et inventent un monde que l’on ne peut qu’observer, ébahis.
Voir l'édition

2015-2016 – Hasard, accident ou sérendipité

Cette 1ère édition se pose la question de la finitude et du hasard, définissant l’humain et la vie biologique en général, aux prises avec la toute-puissance des algorithmes, voire une certaine soumission volontaire liée aux réseaux sociaux, aux objets connectés ou à la domotique. La Biennale Némo a répondu par la créativité des artistes et à leur capacité à organiser le hasard et la dimension critique, réintroduisant l’aléatoire et le libre-arbitre dans notre société numérique de plus en plus prévisible.
Voir l'édition