2015-2016 – Hasard, accident ou sérendipité

Cette 1ère édition se pose la question de la finitude et du hasard, définissant l’humain et la vie biologique en général, aux prises avec la toute-puissance des algorithmes, voire une certaine soumission volontaire liée aux réseaux sociaux, aux objets connectés ou à la domotique. La Biennale Némo a répondu par la créativité des artistes et à leur capacité à organiser le hasard et la dimension critique, réintroduisant l’aléatoire et le libre-arbitre dans notre société numérique de plus en plus prévisible.

Produite par Arcadi, avec le soutien de la Région Île-de-France.