• Arts Visuels

Somaticae & Laurent Carlier / Annabelle Playe

Vidéosurveillance – Sur-prise du visible

  • Concert & Performance

Jeudi 21 octobre 2021 à 20h30

  • Le Générateur
    16 rue Charles Frérot
    94250 Gentilly
Tarif unique : 5€
Acheter un billet

Une soirée de performances audiovisuelles au Générateur suit le vernissage de l’exposition Vidéosurveillance Sur-prise du visible au Lavoir Numérique.


Somaticae et Laurent Carlier – Amesys vs. Habiter le bruit

Concert audiovisuel

Sous son pseudo Somaticae, Amédée De Murcia explore des excursions rythmiques emplies de cassures et prises dans un frémissant bain de saturations et de larsens. La réalisation de son disque a été inspirée par – et est dédiée à – Amesys, société française responsable des technologies logicielles de surveillance utilisées par plusieurs dictatures à travers le monde. Laurent Carlier – créateur de Vision’R VJ Festival et curator de l’exposition Vidéosurveillance, sur-prise du visible – s’engage à ses côtés, le temps du concert, avec une création VJ réalisée en direct.


MAGNA Annabelle Playe, Cassandre Muñoz, Alexandra Radulescu, Nadia Ratsimandresy

Musique – Danse – Lumière – Vidéo

Un projet musical électronique puissant et magnétique dans lequel la danse, la lumière et la vidéo sont intégrées au processus de composition. Ces sorcières-sœurs électrisent les codes du concert, déployant de nouveaux espaces d’écoute.

Annabelle Playe – Conception, composition, live électronique
Cassandre Muñoz – Artiste chorégraphique
Nadia Ratismandresy : Ondes martenot, composition
Alexandra Radulescu – Visuels interactifs
Rima Ben-Brahim – Création lumière
Margot Dusé – Costumes
Marcela Santander Corvalàn : Collaboration Chorégraphique, Regard
Franck Vigroux : Collaboration Musicale, Regard
Marjolaine Casteigt : Documentation sonore, Ville de détroit


Visual © Claire Courdavault

MAGNA
Production : AnA Compagnie
En partenariat avec le Théâtre de la Maison du Peuple, du Théâtre de Bagnols-les-Bains et du Service Culturel de la Ville de Mende.
Avec les soutiens financiers de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie, de la Région Occitanie, du Département Lozère et de la SACEM.